NATATION / Championnats de France Andraca et Muffat aux JO

NATATION / Championnats de France Andraca et Muffat aux JO

Publié le lundi 21 avril 2008 à 01H00 - Vu 26 fois

Joanne Andraca et Camille Muffat, qui n'ont pas 20 ans, se sont qualifiées avec éclat pour leurs premiers jeux Olympiques en s'emparant de la première place du 400 m 4 nages, record de France à la clé, lors des championnats de France, hier à Dunkerque.
Sur le 400 m 4 nages, elles étaient trois à mériter le sésame olympique. En finale, Andraca, Muffat et Cylia Vabre se sont livrées une lutte acharnée pour toucher le mur après avoir nagé largement toutes les trois sous l'ancien record de France (4'40''06).
Depuis les France à Tours en 2006, aucune nageuse ne s'était appropriée la marque nationale de Laure Manaudou. A Dunkerque, les filles n'ont pas hésité et Andraca et Muffat ont touché, en même temps, le mur les premières (4'38''23), soit des chronos personnels améliorés respectivement de quatre et six secondes.
Encore plus épatante, Vabre, 24 ans, a explosé son meilleur temps de huit secondes mais cela n'aura pas suffi à la placer sur l'une des deux premières marches du podium. Son entraîneur Philippe Lucas a bien eu du mal à la consoler.
« Mes jambes brûlaient »
A 19 ans, Andraca a vu son rêve devenir réalité, elle qui depuis toute petite a toujours entendu parler des Jeux alors que sa mère, Annick de Susini, et son père, Pierre Andraca, ont déjà vécu en tant que nageurs l'événement planétaire.
A sa sortie du bassin, Joanne s'est précipitée dans les bras de sa mère, qui est aussi son entraîneur, et a pleuré toutes les larmes de son corps.
Sous le regard de ses parents – son père est désormais cadre à la Fédération française –, Joanne Andraca a tout donné après une mauvaise course en série le matin. « A la fin, mes jambes brûlaient », a-t-elle raconté.
Muffat, plus introvertie, a néanmoins savouré sa qualification sur une distance qui lui sied moins que le 200 m 4 nages, où elle peut prétendre à un podium à Pékin.
La Niçoise, âgée de 18 ans, n'a cessé de progresser depuis deux ans et a donné un sérieux coup d'accélérateur avec notamment une médaille de bronze à l'Euro-2008 le mois dernier (200 m 4 nages).
Premier qualifié pour les JO-2008, Pierre Henri n'a pas été particulièrement touché par cet honneur pour ne retenir que sa qualification sur le 400 m 4 nages, où il sera le seul engagé français. En finale à Dunkerque, le nageur de Canet a devancé de sept secondes le deuxième, Romain Maire.
Après avoir manqué de quelques centièmes les JO-2004 comme d'autres grands rendez-vous, Pierre Henri a eu sa revanche.
Autres qualifiés, Nicolas Rostoucher et Sébastien Rouault ont disputé un sprint final très serré sur le 400 m nage libre enlevé par Rostoucher, qui a repris le titre qu'il avait cédé en 2007 à Rouault.
Emmené par Malia Metella et Coralie Balmy, engagée dans un duel lundi avec Laure Manaudou sur le 400 m nage libre, le club de Toulouse a battu le record de France du relais 4x100 m nage libre (3'40''74).

L'union l'Ardennais