Stade de Reims / Courtet va leur manquer

Stade de Reims / Courtet va leur manquer

Publié le mercredi 24 octobre 2012 à 10H46 - Vu 1343 fois

FOOTBALL (L1). Victime d'une entorse de la cheville gauche, samedi à Paris, l'attaquant rémois le plus en forme, sera absent six semaines au minimum.

Gaëtan Courtet se souvient : « Je dispute une balle aérienne et déséquilibré, je retombe mal sur mes appuis. Je ressens immédiatement un petit craquement à la cheville gauche. Par précaution, je me dirige sur la touche pour refroidir l'articulation ». Le kiné s'active. L'attaquant rémois quitte l'aire de jeu au moins de deux minutes. « J'y suis retourné enespérant que ça irait en s'améliorant. Comme j'étais chaud, j'ai pu continuer le match sans trop souffrir ».

Une heure plus tard, Gaëtan quittera le Parc la mine sombre et en boitant bas. « Sa blessure semble sérieuse », explique le président Caillot.

Le diagnostic effectué sur place par le Dr Bernard Gonzalez a été confirmé hier par une IRM. Le joueur souffre d'une rupture complète des faisceaux supérieurs du ligament latéral externe de la cheville gauche.

Cette entorse interne va nécessiter six semaines d'indisponibilité. Bernard Gonzalez explique : « Il va porter un plâtre rigide pendant trois semaines, puis un autre plus souple les trois semaines suivantes, avant d'entamer les premières séances de rééducation spécifique ».

Joint hier, Gaëtan Courtet se préparait sereinement à aborder cette longue période de repos forcé. « Il faut passer par là et prendre son mal en patience. La blessure fait partie de notre travail et il faut l'accepter. On me connaît, je ne renonce jamais. Je reviendrais encore plus fort ».

Dans le meilleur des cas, le Lorientais pourrait être compétitif pour le déplacement à Valenciennes, le 1er décembre, ou pour la réception de Bordeaux, une semaine plus tard.

Joker fétiche d'Hubert Fournier et chouchou de Delaune, Gaëtan Courtet symbolise l'excellent début de la saison stadiste. Généreux et audacieux, l'attaquant rémois a ajouté de l'efficacité à sa panoplie.

Titularisé à quatre reprises en neuf journées, il est le meilleur buteur de l'équipe après ses réalisations face à Montpellier, Nancy, et son doublé contre Nice. Incontestablement, il était l'homme en forme de la ligne d'attaque.

Son indisponibilité coïncide avec le retour dans l'équipe de Julien Toudic. Cela offrira au staff technique une alternative aux côtés de Nicolas Fauvergue dont le compteur est toujours bloqué à un but (Bastia, 2e journée).

Avec les attaquants axiaux Toudic, Fauvergue, voire Benedick, le Stade devra pourtant poursuivre sur sa bonne dynamique offensive, notamment à domicile.
 

SUIVEZ TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DE REIMS

L'union l'Ardennais