Les dragon ladies font chavirer le cancer

Les dragon ladies font chavirer le cancer

Publié le jeudi 30 septembre 2010 à 07H49 - Vu 723 fois

REIMS (Marne). Club pas banal que celui des dragon ladies. Elles ont toutes eu un cancer du sein et font du bateau ensemble pour l'oublier. Inédit en France.

ON leur avait dit qu'elles seraient fatiguées après leur cancer du sein, qu'elles ne pourraient plus se servir de leur bras comme avant… cause toujours… chaque vendredi et samedi, elles naviguent sur le canal de Reims à la force de leurs bras.
Les dragon ladies, nom tiré de leur embarcation le dragon boat, vont baptiser leurs deux nouveaux bateaux samedi à 11 heures aux Régates rémoises.
« Nous sommes une vingtaine et avons toutes eu un cancer du sein. C'est notre point commun », explique Anne Lévy, l'une des mousaillonnes en chef. Certaines sont guéries, d'autres pas encore. Elles auraient pu faire de la peinture ou du saut à l'élastique, elles ont choisi la navigation : « Cette idée nous a été ramenée d'Italie par la psychologue de Courlancy. Elle est tombée sur un club de dragon ladies à Florence, en a parlé à son retour et nous nous sommes lancées ». Elles sont les premières en France et les 150e dans le monde. « Le dragon boat est une discipline venue de Chine. Le bateau ressemble un peu à une pirogue sauf qu'on est deux côte à côte avec chacune une rame. »
Un club nautique de Rouen leur avait prêté le premier bateau puis, succès aidant, elles ont réussi à se faire financer par l'institut national du cancer l'achat de deux embarcations. Celles-là même qu'elles inaugurent samedi.

Bientôt des stars

« On commence à être connues. L'émission de France 3 Thalassa nous consacre un reportage qui devrait être diffusé en novembre prochain. » Bientôt des stars mais ce n'est pas tant ça qui les attire. C'est d'être ensemble, de faire du sport et de rire ensemble qui leur fait du bien. « Il est vrai que le groupe n'engendre pas vraiment la mélancolie ! »
Elles traversent ou ont toutes traversé une tempête qui les a foutues à plat comme, on dit vulgairement. En devenant dragon ladies, c'est leur vie d'après qu'elles commencent. Une vie où l'on finit par railler cette maladie qu'il a fallu combattre. Toutes celles qui voudraient les rejoindre sont les bienvenues. Les ladies sont faciles à repérer à cause de leur tenue rose qui symbolise la lutte contre le cancer du sein. Et aussi parce qu'elles sont les plus bruyantes sur le canal. Tellement elles rient.

Catherine FREY
Le baptême des bateaux prévu samedi à 11 heures aux Régates rémoises sera précédé d'une conférence demain soir vendredi à 19 heures à l'hôtel de ville sur le thème : « Cancer, sport et nutrition ».
Pour les contacter : ensemblepourelles@hotmail.fr

L'union l'Ardennais