Pas de cadeau chez les Ch'tis

Pas de cadeau chez les Ch'tis

Publié le vendredi 13 janvier 2012 à 12H00 - Vu 83 fois

Pas de cadeaux, au sens propre comme au sens figuré. Alors que Nicolas Sarkozy a présenté hier à Lille ses vœux aux fonctionnaires en forme d'éloge de sa politique, Martine Aubry s'est montrée mordante et ironique, et a dénoncé des « contrevérités ».
Il y a quatre ans, après une première cérémonie de vœux aux fonctionnaires dans la même préfecture, Martine Aubry avait offert un vélo à Nicolas Sarkozy. Alors, pas de cadeau cette année ? « Je n'ai pas le cœur à ça, je pense qu'il n'a pas fait de cadeau à la France, a lâché la patronne du PS peu avant l'arrivée du Président. Et puis vous savez, moi, en général, je ne fais que ce que je ressens. »
Elle racontera ensuite des paroles échangées avec Sarkozy : « Je lui ai dit "non, non M. le Président. Cette année, je n'ai pas le cœur à vous offrir un cadeau mais comme je sais que les vélos construits dans le Nord sont de bonne qualité, je pense que vous n'en aviez pas besoin d'un autre. »
Egalement interrogée sur l'antenne de France Bleu Nord au sujet de l'accueil républicain qu'elle réserve au chef de l'Etat, la maire de Lille a répondu : « J'espère que nous sommes encore en République, j'en doute un peu quand j'entends les propos de certains ministres, du président de la République. Moi j'ai toujours respecté mes adversaires, comme je le fais ici à Lille, nous sommes là pour faire marcher la démocratie et la République. » Selon Mme Aubry, Nicolas Sarkozy « fait sa campagne en faisant des vœux partout en France et en les utilisant pour taper sur ses adversaires ».

L'union l'Ardennais