Les bons conseils de la police aux seniors

Les bons conseils de la police aux seniors

Publié le dimanche 17 juin 2012 à 11H00 - Vu 143 fois

En cette époque où les arnaques se multiplient à l'égard des personnes âgées, une centaine de seniors ont reçu quelques conseils bien utiles de la part de la police.

LE Pôle seniors de la ville de Sedan ne manque ni d'idées, ni d'initiatives. Pour une fois, il n'était ni question d'excursion, ni de sortie cinéma, mais d'une conférence destinée à mettre en garde nos aînés contre les personnes malhonnêtes qui ont une fâcheuse tendance à les prendre pour cible dans le but de les arnaquer, les cambrioler, voire les agresser.
Pour animer cette conférence, il avait été fait appel à Isabelle Bernier, brigadier-chef au commissariat central de Charleville-Mézières plus particulièrement chargée de la prévention.
Cette dernière avait d'ailleurs fait le déplacement avec son « grand patron », en l'occurrence, Éric Krust, directeur départemental de la sécurité publique.
Face à une assistance tout ouïe, Isabelle Bernier a tout d'abord rappelé qu'avec l'âge, on oubliait parfois quelques règles élémentaires de bon sens : «Mais je ne voudrais pas non plus que vous ressortiez de cette conférence en croyant que vous allez vous faire agresser à chaque coin de rue. Ne vous laissez surtout pas gagner par la paranoïa. »
Ceci étant, la policière a insisté sur les vols par ruse, à savoir ces personnes qui se font passer pour un agent EDF, une assistante sociale ou même un policier : « Ne les laissez jamais pénétrer chez vous. Ils n'ont pas à le faire. En fait, ils viennent en repérage pour mieux vous cambrioler ensuite. En cas de doute, composez le 17 et appelez la police. S'ils se disent agent de l'eau ou du gaz par exemple, demandez-leur une carte professionnelle et leur ordre de mission. »
Il a été également conseillé de faire équiper sa porte d'un judas ou d'un entrebâilleur, voire les deux.
Ne jamais laisser sa clé sous le paillasson ou sous le pot de fleurs. « Les cambrioleurs passent leur temps à observer vos habitudes avant de sévir. »
Si vous perdez vos clés, faites changer systématiquement toutes vos serrures « par un vrai serrurier ayant pignon sur rue si possible ».
Autre conseil bien utile pour éviter de devenir une proie de choix : « Sur votre boîte aux lettres, inscrivez juste votre nom et uniquement l'initiale de votre prénom. Ne précisez pas Monsieur ou Madame. Enfin, ne laissez personne pénétrer chez vous après 18 heures. Les policiers n'enquêtent pas au-delà de 18 heures sauf en cas d'affaire criminelle bien sûr. »
Il fut également question des vols à l'arraché. Un conseil mesdames, ne portez jamais votre sac à main côté trottoir, car c'est de ce côté qu'arrivent les vélos ou, plus souvent, les scooters. Et si par malheur, vous étiez victime d'un de ces vols à l'arraché, surtout ne tentez pas de résister. Mieux vaut lâcher son sac à main et perdre quelques dizaines d'euros plutôt que de finir cloué sur un lit d'hôpital avec une fracture du bassin.
Enfin, n'hésitez pas à signaler à la police toute personne ou véhicule suspect qui rôderait dans votre quartier. « Composez le 17. Sachez que vous ne nous dérangerez jamais que ce soit de jour comme de nuit », a rappelé Isabelle Bernier, dont l'intervention a été manifestement très appréciée et surtout très écoutée.
O.R.

L'union l'Ardennais