[VIDEO] Rencontre privée avec les artistes des Voix de l'enfant

[VIDEO] Rencontre privée avec les artistes des Voix de l'enfant

Publié le mercredi 05 décembre 2012 à 09H30 - Vu 596 fois

REIMS (Marne). Cinq de nos lecteurs ont rencontré hier leur star préférée dans le cadre d'une rencontre très privée. L'occasion aussi pour ces artistes de défendre une cause qui leur est chère, celle de l'enfance.

IL y avait de l'ambiance hier après-midi au premier étage du Colibri à Reims. Situé à quelques mètres du parvis de la cathédrale de Reims, le restaurant était en effet le théâtre d'une rencontre montée en quelques jours entre des artistes ayant participé à la compilation des Voix de l'enfance et des lecteurs de l'union. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les artistes étaient en forme à l'image du Collectif Métissé qui improvisa une chanson a cappella ou encore Yves Duteil qui se mit au piano le temps d'une chanson. Sans oublier aussi Lââm, Merwan Rim, Priscilla et Mikelangelo Loconte.
A l'origine du projet de cette compilation, l'ancien demi-finaliste de la Star Academy en 2004, Mathieu Johann (il avait été battu par le futur gagnant Grégory Lemarchal). « Cela s'est fait en plusieurs étapes, souligne le chanteur. Quand je suis sorti de la Star Academy 4, j'ai écrit un livre dont j'ai reversé une partie des bénéfices à l'association La Voix de l'Enfant. Dans ce livre, je racontais ma vie et l'enfer que j'ai vécu, enfant, puisque j'ai été victime d'abus sexuels, pendant quatre ans. En 2008, j'ai voulu aller plus loin et j'ai produit un single, Parle Hugo parle, qui évoque l'histoire d'un enfant violé. De nombreux artistes ont participé à ce disque. Petit à petit a germé l'idée de proposer autre chose afin d'aider encore plus cette association qui a pour but l'écoute et la défense de tout enfant en détresse quel qu'il soit, où qu'il soit. »
C'est ainsi qu'est née cette compilation avec une sélection des plus belles chansons d'enfance et des meilleurs titres de 2012. En plus de Parle Hugo parle, une seconde chanson collective est également proposée, spécialement créée par Mathieu Johann pour l'occasion. « Je reprends ma route se veut plus positif que la chanson de 2008. Ce titre montre que l'on peut s'en sortir, que l'on peut aller bien même après avoir vécu quelque chose d'aussi terrible. »

Maltraitance insupportable

De nombreux artistes ont été sollicités pour participer à cette nouvelle aventure et la plupart ont répondu présent. Un engagement naturel pour tous comme en témoignent ceux qui étaient présents hier à Reims pour rencontrer nos lecteurs. « C'est vrai que l'on est souvent mis à contribution mais ce qu'il y a de bien avec la Voix de l'enfance, c'est que c'est une association qui propose des solutions, souligne Mikelangelo Loconte, le Mozart de la comédie musicale « Mozart l'Opéra rock ». Maltraiter des enfants aujourd'hui c'est détruire notre avenir. »
« En tant que tata ou marraine, l'idée même que l'on puisse maltraiter des enfants m'est insupportable, confie pour sa part Priscilla. Quand Mathieu m'a proposé ce projet, je n'ai pas hésité un seul instant. » Quant à Yves Duteil, sa présence dans le collectif et au travers de sa chanson « Prendre un enfant » semblait presque comme une évidence : « On est beaucoup démarché pour participer à des œuvres humanitaires. Celle-là proposait quelque chose de bien, avec une belle chanson, touchante. Il n'y avait aucune raison que je refuse. »
Même engagement chez Merwan Rim, nommé dans la catégorie de la révélation francophone de l'année aux NRJ music award 2012, et chez Lââm, une fidèle des Enfoirés. « Chaque fois que l'on a besoin de moi, je fonce », souligne la chanteuse qui a connu elle aussi une enfance douloureuse, abandonnée très jeune par sa famille. Le Collectif Métissé, lui, se sent aussi « particulièrement touché par cette cause », plusieurs de ses membres étant parents.
Une motivation et un enthousiasme communicatifs. Là où ils étaient une grosse vingtaine d'artistes à participer sur le premier single « Parle Hugo parle » en 2008, ils sont près d'une cinquantaine à le faire sur « Je reprends ma route » cette année…

Grégoire AMIR-TAHMASSEB
La Voix de l'enfant, BP 301, 75464 Paris Cedex 01. www.lavoixdelenfant.org, tél. 01.40.22.04.22.

 

L'union l'Ardennais