La fondatrice de VMEH va bientôt fêter ses 100 ans

La fondatrice de VMEH va bientôt fêter ses 100 ans

Publié le samedi 26 mai 2007 à 01H00 - Vu 38 fois

ELLE est née le 28 juin 1907. La proximité de la date anniversaire de Marie de Villeroché n’a pas laissé indifférents les visiteuses et visiteurs de l’association VMEH que précisément la future centenaire a créée à Soissons en 1969.
Jeanine Bernardi, qui l’a côtoyée dès les débuts de l’association, éclaire par ses souvenirs cette création.
Première équipe
« C’est Mme de Villeroché qui a tout mis sur pied. À l’époque, une amie parisienne avait porté à sa connaissance les activités d’un groupe de personnes qui visitait les malades et les personnes âgées dans un hôpital de Paris ». L’idée allait bientôt germer et devenir réalité. Très connue sur le Soissonnais, Marie de Villeroché ne tardait pas, du domaine de Maupas où elle habitait avec son mari et ses enfants, à solliciter ses relations et ses connaissances.
La confiance que lui témoignaient les autorités et le directeur de l’hôpital de Soissons, ses relations avec diverses associations, notamment caritatives, lui permettait de mettre en place une équipe forte d’une quinzaine de membres.
Bénévolat
« À cette époque-là, on n’avait pas les sous. Le bénévolat a joué à plein » se souvient Jeanine Bernardi. Visites à l’hospice de l’hôpital des personnes âgées ou celles « bousculés par la vie », visite des personnes alitées dans les services de chirurgie et de médecine, formait l’essentiel de l’activité.
« Sans oublier le goûter annuel et les activités que Mme de Villeroché avait mises en place. Des ateliers de tricot ou de couture dont les visiteuses assuraient l’approvisionnement en tissus ou en laine. »
« J’avais 25 personnes en charge » raconte encore Mme Bernardi qui décrit les divers bâtiments « en préfabriqué », la joie des personnes visitées ou encore les voyages que la présidente de Villeroché parvenait à organiser. Une présidente très active puisqu’après Soissons, d’autres groupes de visiteuses et de visiteurs étaient constitués à Laon, Saint-Quentin et Château-Thierry.
Effectif trop juste
Au fil du temps, avec la réorganisation et la croissance du nombre de lieux d’accueil, l’activité de VMEH allait grossir.
Aujourd’hui présidée par Monique Vigues, l’association ne chôme pas.
Outre les cinq unités de l’Éclaircie, les 33 visiteuses et les 3 visiteurs donnent de leur temps à la maison de retraite Saint-Lazare, à l’unité de l’Amsam de la rue Charpentier, au « moyen séjour » de l’hôpital, à deux sections « médecine » du centre hospitalier, à la résidence Saint-Léger et à la maison de retraite Orpéa du boulevard Jeanne d’Arc.
Au total, plus de 500 personnes qui reçoivent régulièrement une visite de ces bénévoles attentionnées. Animations, petits spectacles, rencontres intergénérationelles et sortie annuelle agrémentent les visites.
Seule petite ombre au tableau : l’effectif « un peu juste » des visiteurs que la présidente aimerait voir s’étoffer.
Centenaire
Le 28 juin prochain, les pensionnaires de Saint-Léger fêteront donc le centenaire de Marie de Villeroché. Les VMEH ont prévu concert et chants lyriques. Ce sera là pour tous l’occasion de rende hommage à l’action de cette « grande dame, très simple, qui a donné beaucoup aux autres. »
R.M.
Toute personne intéressée par les activités de l’association VMEH peut prendre contact avec Monique Vigues en lui écrivant, 8 A, rue de la Gare à Crouy ou en laissant un message au 03.23.59.22.04.

L'union l'Ardennais