Paul-Loup, 7 ans et autiste, a besoin d'attention

Paul-Loup, 7 ans et autiste, a besoin d'attention

Publié le vendredi 09 décembre 2011 à 12H00 - Vu 294 fois

Paul-Loup est âgé de 7 ans et a été diagnostiqué autiste à l'âge de 20 mois. Il habite à Mourmelon-le-Petit, un petit village d'environ 800 habitants situé entre Châlons et Reims. Cela fait plus de trois ans que plusieurs dizaines de volontaires (bénévoles et professionnels) venant de toute la Marne, se mobilisent pour jouer avec lui. Ils appliquent la méthode des 3I (intensive, individuelle, interactive) avec le soutien de l'association « Autisme espoir vers l'école » (site internet : www.autisme-espoir.org).

Plus de volontaires pour plus de progrès

Ainsi, petit à petit et surtout sans forcer les choses, Paul-Loup franchit les étapes essentielles au développement d'un enfant. Il apprécie la compagnie de ces volontaires, qu'il accompagne volontiers dans sa salle de jeu spécialement aménagée au domicile de ses parents. Depuis, il est plus autonome, il ne parle pas encore mais il « vocalise » de plus en plus. Il sait très bien se faire comprendre, il apprécie les promenades à pied comme à poney, et les câlins se font nombreux. Paul-Loup est en train de passer un cap et il est primordial de maintenir le rythme d'une quarantaine d'heures de jeu par semaine. C'est pourquoi, il faut à tout prix trouver des volontaires pour palier le manque qui se fait plus grand, notamment lors des vacances. La période estivale et son lot de déménagements ont été sources de pertes en termes de bénévoles. Du lundi au dimanche, avec 6 heures par jour pour le mieux, trente personnes est un chiffre qui peut paraître énorme, mais il est évident qu'il faut plus de volontaires !
Que vous soyez un homme, une femme, actif ou retraité, il suffit de se laisser guider par l'enfant. Vous pouvez chanter, le chatouiller, lui raconter des histoires, le balancer dans son hamac… seule directive : s'amuser ! Par ce don de 60 minutes de votre temps, il est possible de changer la vie de ce garçon et lui permettre d'avoir un avenir et de vivre le plus normalement possible avec sa famille.

Jean-Marie Gaignette, 50 ans, est employé municipal à Mourmelon-le-Grand. Il est papa d'une grande fille de 20 ans, et c'est en lisant des affiches et des articles sur les appels à l'aide des parents de Paul-Loup qu'il s'est décidé à devenir bénévole. Jean-Marie va ainsi rendre visite à Paul-Loup environ une heure tous les samedis, et fait donc parti des six à sept personnes qui se relaient chaque jour afin que le petit Paul-Loup soit constamment accompagné.
« Durant cette heure, tout se fait en fonction des envies du petit, que ce soient des jeux, des câlins, de la balançoire, etc. Ce que j'espère, comme l'ensemble des bénévoles, c'est lui améliorer la vie, et mieux encore, réussir à lui faire sortir un mot. Lui apporter de la tendresse, le voir rire, ça, c'est important ! ». À la fin, Jean-Marie discute avec Didier et Carole, les parents de Paul-Loup, afin de débriefer sur l'heure qui s'est écoulée.
Comment devenir volontaire ? Les parents de Paul-Loup vous accueilleront par téléphone et à leur domicile pour, dans un premier temps, faire connaissance. Toutes les explications vous seront données ainsi que des documents. Vous pourrez également participer à une heure de jeu, accompagnés par la psychologue de l'Association ou un des volontaires. Seulement ensuite, vous pourrez décider ou non de faire partie de cette chaîne représentant le seul espoir que ses parents ont trouvé pour sortir leur fils de sa bulle.
Vous informer ne vous engagera en rien, alors n'attendez plus, appelez au 03.26.70.33.12 (ou par mail à carole.dessert@orange.fr), Paul-Loup vous attend avec impatience !

L'union l'Ardennais