Premier CD de Cédric Pressacco De la musique au cinéma

Premier CD de Cédric Pressacco De la musique au cinéma

Publié le dimanche 02 décembre 2012 à 12H00 - Vu 207 fois

Musicien bien connu dans le département, Cédric Pressacco, qui compose depuis vingt ans, s'est décidé à sortir un disque. Une mine pour des cinéastes !

SUR les sites web où figurent quelques-unes de ses compositions, les éloges, venus de tous pays, pleuvent déjà ! Pas encore dans les rayons, le premier disque de Cédric Pressacco, « Petits miroirs du temps » s'offre déjà un petit buzz sur la Toile.En 25 morceaux, comme autant de pépites à cheval entre les influences classiques, électro et symphonique, le professeur de musique de Mabillon y révèle toute la palette de ses talents de musicien et d'arrangeur.
« C'est en fait une idée très récente » explique le musicien qui l'a entièrement réalisé chez lui - mis à part le mastering - à Douzy, dans le petit studio qu'il a aménagé avec synthé XS Yamaha en guise de clavier et table de mixage 24 pistes connectée sur MAO Cubaz. Cédric Pressacco dit avoir composé cet album concept comme un témoignage de son parcours depuis quatre ans.
Après avoir composé pour d'autres artistes français ou étrangers, comme le jeune chanteur ardennais Dylan Tavarez, finaliste en 2011 de Graine de Star en Belgique, le parolier et écrivain nordiste Jean-Michel Bartniki, ou encore la parolière québécoise Hélène Pelletier, avec laquelle il a également écrit pour le chanteur bayonnais Ceroni, le musicien ardennais s'est décidé assez récemment à donner libre cours à sa flamme créatrice.
Une forme d'aboutissement pour ce compositeur de 37 ans, très discret et pourtant membre depuis bientôt dix ans de la Sacem, où sont déposées 70 de ses œuvres.
Ce fils de gendarme sedanais, a eu très jeune le goût de la musique. Sa formation est des plus classiques : premières études à Sézanne et Sedan, notamment dans la classe de guitare de Jean-Jacques Descamps, puis conservatoire de Reims, licence de musicologie et Capes d'éducation musicale et de chant choral. Le brillant élève devient à son tour enseignant, tout d'abord au collège Notre-Dame et à la Maîtrise de la cathédrale de Reims, avant de demander sa mutation à Mabillon.
Mais son parcours est moins classique et témoigne d'une passion sans œillères pour la musique.
Des musiques illustratives
Des premiers chorus jazzy avec l'accordéoniste troyen Fabien Packo aux soirées piano bar avec Dominique Musset avec qui il forme le duo « Air2rien », en passant par de nombreuses scènes au sein de « Ferdinand et son band », Anthracite, Musicaliente, ou au côté de Thierry Grimbard, Cédric est bien connu et depuis longtemps dans le milieu musical ardennais. Voilà pour le côté cour(s) ! Car côté jardin, le musicien sedanais s'avère tout aussi productif. « En réalité je compose depuis bientôt vingt ans », confie-t-il. Tout d'abord sur un bon vieux magnéto 4 pistes à cassettes couplé à un Atari 1040, puis grâce à un véritable studio. De quoi lâcher la bride à une inspiration fertile et plutôt éclectique.
Point commun de ses pièces, parfois très courtes, leur capacité à susciter chez l'auditeur des histoires et des images un peu à la façon de musiques de films.
D'ailleurs l'un de ses logiciels n'est autre que « Native Instrument », celui d'Avatar.
« On me l'a souvent dit. Au début, cela m'a étonné car je n'ai pas d'images de cinéma en tête quand je compose, mais c'est vrai que mes musiques sont assez illustratives. »
L'auteur de théâtre contemporain Jean-Luc Bourdon a déjà fait appel au musicien ardennais en 2011 pour réaliser la bande-son de son court-métrage « Alloc'Story ». Et l'écrivain sedanais Sullivan Lord lui a également emprunté des musiques pour les teasers promotionnels de ses e-books.
Tiré modestement à 500 exemplaires avec le concours Vincent Letillois, professeur de SVT à Mabillon, qui signe la macrophoto de goutte d'eau de la couverture, ces « Petits miroirs du temps » permettent en tout cas à chacun de se faire son cinéma personnel. Et seront peut-être une mine d'idées pour des auteurs de films d'action, d'humour, d'aventure, des dessins animés ou des drames sentimentaux… Qui sait ?
Dominique BERTHÉAS
« Petits miroirs du temps » sera disponible la semaine prochaine à l'Espace culture de l'hypermarché Leclerc Sedan où est prévue une séance de dédicaces le 23 décembre à partir de 15 heures, à la librairie Rimbaud de Charleville-Mézières, et sous réserve prochainement, à Cora Villers-Semeuse et à la Fnac de Reims.

L'union l'Ardennais