La commune procède à un état des lieux des cimetières

La commune procède à un état des lieux des cimetières

Publié le mardi 11 décembre 2012 à 12H00 - Vu 56 fois

La commune de Vic a entrepris un recensement des tombes du cimetière. Il s'agit de répertorier celles qui sont abandonnées ainsi que celles devenues dangereuses.

DEPUIS le début de l'été, la mairie de Vic-sur-Aisne se soumet à un exercice délicat mais néanmoins nécessaire, à savoir l'état des lieux et la reprise des concessions du cimetière de la rue de Favière.
Le maire a donc soumis au conseil, au mois d'octobre, un arrêté qui permettait l'inventaire de toutes les tombes abandonnées et dangereuses ou encore celles dont les concessions limitées à 30 ans, arrivent à échéance.

Obtenir une concession

Depuis, les tombes concernées ont été clairement matérialisées et le nom de chacun de leurs occupants est inscrit à l'entrée du cimetière, au vu et au su de tous.
Les familles ont maintenant trois ans pour se manifester et confirmer les concessions perpétuelles ou renouveler les concessions qui s'achèvent et remettre en état les tombes endommagées. Dans le cas contraire, la mairie pourra se saisir des emplacements et les réattribuer.
Pour le moment, à peu près soixante tombes peuvent être concernées. Cette démarche permet à certains habitants pour qui il est important de se voir ensevelir près de l'église d'y obtenir une concession et aussi de maîtriser l'extension du second cimetière. Le vendredi 30 novembre, une commission, constituée de quelques conseillers municipaux et de M. Ruelle, maire de Vic-sur-Aisne est venu constater que la procédure était bien respectée et que les sépultures signalées étaient bien vétustes.

L'union l'Ardennais