Du pâté de... myocastor

Du pâté de... myocastor

Publié le mercredi 15 juillet 2009 à 01H00 - Vu 569 fois

Civets, pâtés, rillettes terrines, plats cuisinés, Marie-Claude et Gérard Calis vous proposent toute une gamme de produits provenant de leur élevage à la ferme. Non pas de canards, de lapins ou encore de vaches Salers… mais de myocastors appelés communément ragondin. « C'est un animal qui vient d'Argentine, son pays d'origine », confie Marie-Claude.

Le mammifère, ressemble à un castor à la queue ronde, avec des pâtes arrières palmées, pouvant mesurer de 40 à 60 centimètres de corps et pesant 8 à 12 kg. L'animal, classé nuisible à l'état sauvage car principal destructeur des berges de nos cours d'eau, est en revanche élevé en captivité pour sa viande goûteuse proche du lapin fermier et sa fourrure soyeuse. « Nous sommes lancés dans l'aventure, il y a 20 ans pour diversifier notre activité », confie la patronne des lieux appelés « les caprices de Sidonie », en souvenir d'une femelle myocastor docile contre quelques friandises.

Quand d'autres ont investi dans des chambres d'hôte, les époux Calis ont opté pour l'élevage de ces petits mammifères herbivores vivant presque exclusivement dans l'eau. Dans leur ferme pédagogique, les myocastors, environ 300, sont rassemblés par famille composée d'un mâle et de cinq femelles, plus leur progéniture. Dans chaque boxe, les bêtes ont un accès direct sur une piscine privée.

La moitié du cheptel est abattu en hiver, époque où les rongeurs sont les plus gras et surtout leur fourrure est la plus fournie.

Les époux se chargent eux-mêmes de l'abattage et de la transformation de leurs animaux dans des locaux spécifiques qu'ils louent pour la période. La viande est cuisinée, la graisse devient savon et la fourrure en dessus-de-lit, coussin, manteau, chapeau. Presque tout est utilisable jusqu'aux dents plus précisément les incisives polies en boucles d'oreille ou pendentif. Tous ces articles sont en vente à la ferme, exploitation ouverte aux visiteurs s'ils s'annoncent à l'avance pour que les fermiers puissent être disponibles.

I.D.S.

Contact : Les Caprices de Sidonie, 1 rue des vaches, 02 130 Ronchères. Visite gratuite de l'élevage sur réservation au 03.23.69.15.29.

L'union l'Ardennais