Croix-Rouge / L'aide sociale s'installe

Croix-Rouge / L'aide sociale s'installe

Publié le lundi 09 juillet 2012 à 11H00 - Vu 166 fois

LAON (Aisne). Les locaux de la Croix-Rouge, rue Léon-Nanquette, ont été officiellement inaugurés. Le site est mieux adapté à recevoir des personnes dont le nombre progresse encore.

DEPUIS septembre, la Croix-Rouge s'est installée au 26 de la rue Léon-Nanquette.
De nouveaux locaux inaugurés de manière officielle samedi. Ceux-ci sont nettement plus adaptés que les anciens de la rue Vinchon, assez vétustes.
Ils permettent aux bénévoles de mener encore mieux leurs missions qui sont nombreuses.
On connaît évidemment les secouristes qui opèrent sur les terrains de catastrophes ou qui tiennent des postes lors de rassemblements locaux. « Nous étions encore 70 pour l'étape du Tour arrivant à Saint-Quentin jeudi. Dans l'Aisne, ils sont une soixantaine qui ont tenu environ 500 postes de secours en 2011, ont aidé 800 personnes et ont formé 800 personnes aux premiers secours. »
C'est la vitrine en quelque sorte. Derrière, il y a toute l'activité qui concerne finalement une majorité de bénévoles. Elle vise un public démuni, qui ne cesse malheureusement de grandir.
« En 2008, l'aide alimentaire concernait 665 personnes en moyenne par mois. Elles étaient 853 en 2011 et cette année, nous avons connu des mois à plus de 1200 personnes », a indiqué Josiane Boulanger, responsable de la délégation de Laon.

« Nous sommes tous des bénévoles »

Un signe même si tendre la main ce n'est pas que donner à manger. Ici, il y a un lieu d'écoute, d'aide à la prise de contact avec les services sociaux, la domiciliation postale pour les demandeurs d'asile, l'aide vestimentaire également avec un vestiaire digne d'un magasin de prêt-à-porter…
« Et nous sommes tous des bénévoles », insiste Josiane Boulanger dont l'un des projets serait éventuellement de mettre en place une épicerie sociale.
En attendant, elle a remercié la ville de mettre à sa disposition gracieusement ses locaux occupés avant par l'APEI. Elle a rappelé la mobilisation des services municipaux et des bénévoles l'été dernier pour tout mettre en place. « Nous voici aujourd'hui près de la rampe et de l'impasse de la Croix-Rouge. Ce sera bientôt peut-être le quartier de la Croix-Rouge. »
Un clin d'œil à l'histoire pour une délégation qui fut la cinquième en France à voir le jour en 1867. Depuis, les choses ont bien changé. On demande de plus en plus de compétences aux bénévoles. Il y a , par exemple, la traçabilité imposée des produits distribués.
A ce sujet du reste, la Croix-Rouge de Laon recherche encore des bénévoles : des chauffeurs-manutentionnaires, des personnes ayant des compétences informatiques et des gestionnaires de stock. Le temps de présence est variable selon les disponibilités de chacun. Téléphoner au 03.23.20.26.56.

Yann LE BLÉVEC
yleblevec@journal-lunion.fr

L'union l'Ardennais