Aux Archives départementales Un siècle d'avancées sociales dans la Marne

Aux Archives départementales Un siècle d'avancées sociales dans la Marne

Publié le samedi 22 septembre 2012 à 11H00 - Vu 141 fois

De la loi du 7 août 1851 attribuant à l'Hôpital la mission d'assistance publique à la création de la Sécurité sociale en 1945, de la création de l'association de secours mutuels des hommes de Châlons, Fagnières et Saint-Memmie à l'aménagement de la Cité de la Maison-Blanche à Reims en 1924, les Archives départementales de la Marne expose un siècle d'avancées sociales dans le département. Cette exposition a été conçue par les professeurs du service éducatif des Archives départementales.
Elle est plus particulièrement dédiée aux nombreuses actions d'institutions et de personnes privées (philanthropes, mécènes, patrons paternalistes, sociétés mutuelles d'entraide…) qui ont œuvré entre 1850 et 1950 dans la Marne pour améliorer les conditions de vie de leurs contemporains, notamment des ouvriers. Ainsi, l'établissement du Val-des-Bois de Léon Harmel à Warmeriville, la cité du Chemin Vert à Reims, la société coopérative châlonnaise de consommation ou le parc Massez à Courtisols, sont autant d'exemples emblématiques des actions sociales que le public pourra découvrir tout au long de cette exposition, et qui témoignent de la générosité et de l'esprit de coopération des Marnais à un moment où les conditions d'existence étaient précaires.
Pourtant ces initiatives généreuses et nombreuses ont paradoxalement laissé peu de traces monumentales hormis les hôpitaux (Auban-Moët à Epernay) et jardins publics, mais de très nombreux documents d'archives, tels ceux présentés dans l'exposition. Il s'agit de correspondance, photographies, cartes postales, affiches, plans, statuts d'associations, billets de spectacle… Tous ces documents sont à découvrir aux Archives départementales, 23 rue Carnot jusqu'au 25 novembre.
Dans le cadre de cette exposition, deux conférences se tiendront dans le Grand salon du conseil général (rue de Jessaint). Le jeudi 11 octobre à 18 heures : Léon Harmel, filateur et catholique par Jean-François Boulanger, doyen de l'UFR de lettres et sciences humaines à l'Université de Reims Champagne-Ardenne et le jeudi 18 octobre à 18 heures : A l'industriel Martin Massez, la commune de Courtisols reconnaissante par Jakie Lusse.

L'union l'Ardennais