CSSA / Tiberi signe à Ajaccio

CSSA / Tiberi signe à Ajaccio

Publié le vendredi 22 juillet 2011 à 10H45 - Vu 329 fois

SEDAN (Ardennes). Sedan va céder son milieu gaucher au promu corse, à un an du terme de son contrat.

LUNDI, Damien Tiberi ne sera plus Sedanais. A ce moment-là, le Fréjusien de 26 ans passera la visite médicale avant de signer un contrat de trois ans avec l'AC Ajaccio, promu en Ligue 1.
A un an du terme de son contrat, les dirigeants sedanais ont effectivement décidé de se séparer de leur gaucher en échange d'une indemnité de transfert (non communiquée).
Le joueur, formé à Saint-Raphaël et repéré par le CSSA en 2006, a vécu une fin de dernier exercice compliquée, où il avait perdu sa place de titulaire au détriment de Florentin Pogba sur le flanc gauche de la défense alors que son poste de prédilection est un cran plus haut. « Ça s'est mal passé avec le coach (Landry Chauvin) », confirme-t-il sans rentrer dans les détails.
Borduré dans les Ardennes, son avenir se situait visiblement ailleurs depuis quelques semaines. On l'avait même prématurément annoncé en contact avec Châteauroux, ce qu'il avait immédiatement démenti.
« L'opportunité » ajaccienne est donc tombée à pic pour tenter de relancer sa carrière. Elle s'est dessinée il y a quelque temps déjà, à la reprise. « Mais il y a eu quelques petites complications. ça a mis du temps à se faire », avoue celui qui, en un peu plus de quatre saisons sous le maillot Vert et Rouge, aura disputé 132 matches, 113 comme titulaire (10 062 minutes de jeu) et inscrit 15 buts (8 en championnat, 7 en coupes).
« Ajaccio, c'est un club de L1, dans ma région et où j'ai des origines (son grand-père paternel est Corse et il fréquente régulièrement la sélection de l'Ile de Beauté lors des intersaisons), se réjouit-il. C'est un challenge super intéressant. A moi de faire mes preuves. »
En Corse, il aurait pu y retrouver Alexis Allart qui a finalement opté pour Boulogne-sur-Mer à la surprise générale.
En tout cas, l'effectif du CSSA se retrouve amputé d'un élément à la veille du début de la compétition, avec, demain, le premier tour de la Coupe de la Ligue.
Avec 23 joueurs sous ses ordres, Laurent Guyot en a-t-il suffisamment ? A première vue, le milieu de terrain et le secteur offensifs sont confortablement fournis.
Manquerait peut-être un défenseur latéral polyvalent pour compléter définitivement le groupe et ainsi pallier à d'éventuelles blessures ou suspensions.
Les têtes pensantes ont encore un peu plus d'un mois pour se pencher sur ce sujet et envisager la meilleure solution.

Sylvain POHU

L'union l'Ardennais