La maison bioclimatique distinguée

La maison bioclimatique distinguée

Publié le mardi 11 décembre 2012 à 11H37 - Vu 185 fois

Ce mardi à Paris, le Pays de Thiérache recevra une Marianne d'or, à la suite de son engagement pour le développement de la maison bioclimatique.

LA maison bioclimatique ? Repérée il y a quelques années par Jean-Pierre Balligand, à Beaucouzé, dans la banlieue d'Angers, elle vaut à ce jour une Marianne d'or du développement durable au Pays de Thiérache. Celle-ci sera remise ce mardi à Paris au président du Pays.
La maison bioclimatique a été lancée par le groupe Saint-Gobain. Elle se veut à basse consommation et à énergie positive. Quinze marques de ce groupe se sont associées à travers ce projet, « en proposant des solutions innovantes et disponibles sur le marché pour un habitat sain, durable et confortable. »
Une réalisation qui passe notamment par l'utilisation de matériaux bio-isolants, pour une isolation thermique optimale, et qui se caractérise par une conception architecturale bioclimatique, avec, concrètement, récupération des apports solaires en hiver et minimisation de ceux-ci en été (orientation des baies vitrées, protections solaires efficaces pour l'été etc.). Ce à quoi s'ajoute une combinaison d'équipements techniques valorisant les énergies renouvelables, comme un puits canadien, des panneaux solaires thermiques pour la production d'eau chaude sanitaire et photovoltaïques pour la production d'électricité.
D'après Jean-Pierre Balligand, quelques maisons de ce type seront réalisées en 2013 sur le Pays de Thiérache, et cela à la demande des particuliers. Et le président du Pays insiste : « L'idée, c'est surtout c'est de faire travailler les artisans. Des artisans qui seront formés pour cela. D'autant plus que cette activité n'est pas délocalisable. »
 

Herbus aussi

Le Pays subventionnera donc les propriétaires s'engageant dans cette démarche. Avec l'aide du programme européen Leader, des procédés de construction écologiques modulables conformes à l'architecture locale et en liaison avec les artisans locaux ont été mis au point.
Le but ultime est naturellement de redynamiser un territoire en perte de vitesse sur le plan démographique.
Autre création du Pays de Thiérache, qui, selon Jean-Pierre Balligand, a aussi pesé pour l'obtention de cette Marianne : la mise en place du réseau de transport Herbus. Ce réseau demeure en effet l'un des plus performants du Nord de la France.
La Marianne d'or, c'est quoi ? Créé en 1984, au moment des premiers actes de décentralisation, le concours national de la « Marianne d'or » affiche depuis une vraie continuité dans sa démarche : « Faire connaître et accompagner de façon pédagogique et originale les bonnes pratiques de la démocratie de proximité. »
Et, suivant les termes de son fondateur, Alain Trampoglieri, « depuis ce jour, la « Marianne d'or » consacre chaque année le dévouement, la rigueur, la créativité, les innovations et la passion pour l'action locale des élus et fonctionnaires novateurs de nos collectivités territoriales. »
Michel MAINNEVRET

L'union l'Ardennais