Invecta / « L'homme à poêles »

Invecta / « L'homme à poêles »

Publié le vendredi 20 novembre 2009 à 01H00 - Vu 1864 fois

EST-CE un biker, un gourou ou une rock star ? Non, il s'agit simplement de « l'homme à poêles », joué par Jean-Pierre Dupire en personne. La nouvelle campagne de communication d'Invicta a entretenu le buzz Internet et fait son effet sur les téléspectateurs lors de son passage en prime time sur TF1.

Cet espace de promotion lancé à l'échelle nationale a fait connaître la marque Invicta qui emploie 280 salariés dans les Ardennes où elle possède son siège et une plateforme logistique ardennaise plus une fonderie (D2I) à Vivier-au-Court.

« Cette campagne au message un peu décalé et un brin « provoc » a eu un impact fort et immédiat auprès du grand public. Ce visuel, non sans humour, apporte un réel supplément d'âme à cette publicité qui met en lumière Invicta. Il a aussi renforcé l'adhésion des clients : Leroy-Merlin, Castorama, Brico Dépôt, Bricomarché… », explique Didier Fauthoux, l'Ardennais qui dirige l'agence conseil en communication Scripto.

Il est à l'origine de ce « plan com'» entamé en février 2008 dans les couloirs du métro parisien durant le Salon de l'agriculture. Avec trois vagues successives d'affichage de 450 faces, format 4X3 de Jean-Pierre Dupire et du slogan « Des poêles dans la tête ».

Un portrait grandeur nature du boss d'Invicta visible aussi à Lille, Caen, Nantes, Bordeaux, Marseille et Lyon et relayé dans la presse spécialisée, la presse professionnelle (LSA, Univers et Bricomag), la presse régionale et par un partenariat météo sur France 3.

Le concept fait mouche. La blogosphère s'anime autour du « PDG rasta ». Jean-Pierre Dupire est sur toutes les lèvres. Au point de faire la couverture d'« Entreprendre ». On crie au génie marketing.

Didier Fauthoux persuade alors Jean-Pierre Dupire d'utiliser son image à la télévision. L'homme portant dreadlocks et lunettes de soleil design donne carte blanche à son publicitaire qui impulse une nouvelle dynamique.

L'émergence de la marque

Une position courageuse de la part d'un patron atypique qui, en plus, a une gueule et un look qui sortent de l'ordinaire et contrastent avec sa fonction. Complètement décalé en tout cas de l'image que l'on se fait habituellement d'un dirigeant d'entreprise. « C'est peut-être une réflexion déplacée pour un homme d'affaires mais je ne me suis jamais pris au sérieux. Je reste naturel et cette attitude m'a toujours réussi. »

Jean-Pierre Dupire ne veut pas céder à la morosité. Il sait aussi s'amuser et sourire dans un métier où il joue le rôle du PDG-commercial. Relax et toujours… « de bon poêle ». Invicta fait donc sa rentrée sur les écrans TV. Plus de 300 diffusions du spot sur dix chaînes.

La seconde campagne est de la même veine que la première. Elle interpelle. On sait, en tout cas, que les Ardennes possèdent en Invicta le leader européen de la fabrication d'appareils de chauffage au bois.

Si Jean-Pierre Dupire a osé se mettre en scène - « huit heures de tournage pour aboutir à 16 secondes de film. J'ai joué mon rôle en faisant ce qu'on me disait » -, il n'est pas franchement disert quand il faut commenter ce phénomène.

Loin de l'exubérance affichée pour vanter les savoir-faire de sa boîte : « M'exposer de la sorte n'est pas une volonté personnelle. C'était un moyen d'asseoir la notoriété d'Invicta et lui permettre de mieux supporter la crise. Au niveau de nos ventes, les résultats suivent. D'ailleurs, la demande client se fait sentir en magasins. »

Restant secret sur son budget publicitaire (plus de 3 millions d'euros, semble-t-il), Jean-Pierre Dupire note que « cet investissement a autant de valeur qu'un investissement industriel en fonderie ».

Conscient qu'à terme, « il faudra bien enlever son portrait des affiches et cesser de personnifier son entreprise ».

Dossier réalisé par Pascal REMY

Photos Agence Scripto

L'union l'Ardennais