Bug sur le réseau SFR : les abonnés à cran

Bug sur le réseau SFR : les abonnés à cran

Publié le mercredi 06 mai 2009 à 01H00 - Vu 68 fois

ON est vraiment perdu sans son téléphone portable. Les Saint-Quentinois abonnés à SFR en savent quelque chose. Depuis dimanche soir pour certains et depuis lundi matin pour d'autres, pas de réseau.

A la boutique SFR, rue des Toiles, on ne compte plus les appels des clients affolés, voire énervés. Et toujours la même réponse d'Antoine et Jean-Baptiste, les vendeurs, téléphone (fixe) collé à l'oreille : « Non, ce n'est pas votre téléphone, c'est un problème technique, appelez le 1023. » Ceux-ci reçoivent 80 appels en une heure. Sans compter ceux qui se rendent directement à la boutique.

À l'ouverture, lundi en début d'après-midi, cinquante personnes faisaient le pied de grue devant l'enseigne. Depuis, l'endroit ne désemplit pas, car certains abonnés n'ont même pas de téléphone fixe et ne sont pas en mesure de prendre des renseignements de chez eux. « Je suis à la recherche d'un emploi et si on m'appelle, je suis injoignable, explique Chahida, dépitée. Il y a toujours des problèmes avec SFR, je vais finir par changer d'opérateur. »

Les G3 épargnés par la panne

Un autre client sort de la boutique en trombe. « J'ai sûrement raté des commandes, peste ce gérant qui tient une boulangerie et une pizzeria. C'est très handicapant, je vais demander le remboursement de mon abonnement. »

Le secteur touché est vaste, tout le Saint-Quentinois et même le Chaunois, dans une certaine mesure (lire par ailleurs). Certains abonnés ne peuvent plus du tout téléphoner, d'autres le peuvent mais pas intermittence et quelques chanceux, mais ils sont rares, ont une connection parfaite. Ces derniers utilisent un téléphone de technologie G3 ; seuls les mobiles de l'ancienne génération G2 font les frais de cet incident.

Contactée, la société SFR ne connaissait toujours pas hier soir l'origine du bug, tout en précisant cependant que les appels d'urgence sont possibles. En ce qui concerne la panne, l'on sait seulement que l'équipement radio qui permet les connections est défectueux. Huit des neuf liens France Télécom nécessaires au bon fonctionnement du réseau sont HS. L'équipe d'intervention se trouvait toujours sur place hier soir. À savoir maintenant qui, de SFR ou de France Télécom, est tenu de réparer la panne.

Isabelle Bernard

L'union l'Ardennais